Inscription ŕ la Newsletter

* indicates required

Projets

Association «  Mingouré Gninta »

Info

Ce projet nous a été présenté sur place par Issouf  Salbré, Président de l’association  « Mingouré Gninta ».

 

Toutefois, il nous paraît utile d’apporter quelques précisions complémentaires :

_   au Burkina Faso,  l’éducation pré-scolaire ne touche que 2% des enfants (64% pour l’éducation primaire)

_  l’Etat prend en charge quelques maternelles et garderies mais cette éducation formelle est insuffisante. Elle est donc relayée par une éducation informelle sous la forme de structures appelées «bissongas» (« bons enfants » ). Ces établissements sont financés par les particuliers et répondent aux principes nationaux des «3 E» :

Espace, Eveil, Education.

Des inspections de l’Etat sont néanmoins prévues pour s’assurer de la conformité de ces écoles.

Le projet ci-joint entre dans ce cadre.

Les points particulièrement positifs nous semblent être la modulation envisagée des tarifs pour tenir compte de la situation des familles, la possibilité accordée aux mères de disposer de temps pour travailler et enfin l’ouverture à tous les enfants sans discrimination garçon/fille et sans critère religieux.

——————————————————————————————————————————————————————

 

 

 

Projet « Mingouré », initiative associative de promotion de la petite enfance.

 

 

 

I. Description.

 

Le projet « Mingouré », initiative de promotion de la petite enfance, rĂ©pond Ă  la satisfaction d’un besoin toujours exprimĂ© par nos agglomĂ©rations en gĂ©nĂ©ral et la ville de Ouagadougou en particulier, avec pour objectif de rĂ©duire les Ă©checs scolaires par l’initiative des enfants d’un âge compris entre 3 et 6 ans Ă  l’apprentissage.

 

Ces enfants seront instruits pendant leur cursus des notions d’hygiène, de propretĂ©, de citoyennetĂ©, de dessin, de langage, d’Ă©criture en langue française et d’activitĂ© ludique; leur encadrement sera assurĂ© par une Ă©quipe constituĂ©e de trois( 3) monitrices, deux (2) cantinières et d’un veilleur, ayant chacun un revenu mensuel.

 

Il est Ă  noter que les cours dĂ©marreront au mois d’octobre et dureront neuf ( 9) mois; les horaires de 8h00 Ă  12h00  et ce du lundi au vendredi soit cinq (5)jours d’ouverture par semaine.

 

 

 

II. Objectifs du projet

 

2.1.  Objectif général.

 

Ce projet vise de façon gĂ©nĂ©rale la promotion d’une Ă©ducation prĂ©scolaire de qualitĂ© au profit des enfants de trois (3) Ă  six (6) ans afin de dĂ©velopper leurs capacitĂ©s intellectuelles et psycho-affectives.

 

2.2.  Objectifs spécifiques.

 

 

  • Initiation des enfants Ă  la notion d’hygiène et de propretĂ©
  • Initiation des enfants Ă  la socialisation et Ă  la citoyennetĂ©
  • CrĂ©er le rĂ©flexe d’aller Ă  l’Ă©cole chez les enfants
  • DĂ©velopper les rĂ©flexes psycho-moteurs et les connaissances intellectuelles de l’enfant Ă  travers des activitĂ©s manuelles, ludiques et pĂ©dagogiques (Ă©veil et Ă©ducation)
  • Initier et encourager le goĂ»t de l’expression et de l’Ă©criture en langue française chez l’enfant
  • RĂ©duire le taux de dĂ©perdition Ă  l’Ă©cole en amont et amĂ©liorer les rendements scolaires en aval
  • Maintenir la qualitĂ© et l’Ă©quilibre nutritionnel des enfants
  • CrĂ©ation d’emploi
  • LibĂ©ration des mères, qui, plus disponibles, peuvent s’adonner Ă  des activitĂ©s pour une facilitĂ© gĂ©nĂ©ratrice de revenu
  • Responsabilisation d’une façon gĂ©nĂ©rale de la communautĂ© et de façon particulière des parents Ă  travers la gestion de la structure.

 

 

III.  Des résultats attendus au bout de 3 ans de préscolarisation.

 

l  le taux de préscolarisation est sensiblement augmenté

l  les enfants sont initiĂ©s Ă  la notion d’hygiène et de propretĂ©

l  les enfants sont initiés à la socialisation et à la citoyenneté

l  les enfants ont acquis le rĂ©flexe d’aller librement Ă  l’Ă©cole

l  à travers les activités ludiques et pédagogiques, les enfants ont développé leurs réflexes psycho-moteurs et des connaissances intellectuelles

l  le goĂ»t de l’expression orale et de l’Ă©criture en langue française est encouragĂ© chez l’enfant

l  la qualitĂ© et l’Ă©quilibre nutritionnel sont maintenus chez les enfants

l  les mères libérées de la garde des enfants mènent des activités génératrices de revenu

l  six (6) emplois sont créés.

 

 

IV. Stratégie

 

 

Face au besoin de plus en plus croissant exprimĂ© par les populations de la ville de Ouagadougou, quant Ă  l’Ă©pineuse question de la scolarisation de leurs enfants âgĂ©s de 3 Ă  6 ans, nous avons estimĂ© que l’importance d’une telle structure n’est plus Ă  dĂ©montrer; les diffĂ©rentes phases de la stratĂ©gie de mise en place de ce cadre prĂ©scolaire sont :

 

l  la sensibilisation continue des parents pour une facilité de scolarisation des enfants dans les préscolaires

l  le recrutement du personnel enseignant (monitrices) et des élèves

l  la construction des locaux avec équipements

l  la mise en place d’une association des parents

l  la mise en place d’un directoire pour la gestion administrative et financière (fondateur et moniteur)

l  le suivi des activitĂ©s par un spĂ©cialiste de l’Action Sociale

l  l’ouverture d’un compte courant bancaire

 

 

V. Effet sur l’environnement

 

Le projet n’aura aucun effet nĂ©gatif sur l’environnement, bien au contraire, les Ă©lèves Ă  partir de la grande section seront initiĂ©s Ă  l’Ă©ducation environnementale.

 

 

VI. Risques

 

Nous n’entrevoyons pour l’instant pas de risque; cependant la nĂ©cessitĂ© de la pĂ©rennisation de l’activitĂ© s’impose d’oĂą une prise en charge du fonctionnement sur une pĂ©riode de deux (2) ans est souhaitable. Au terme de celle-ci, nous prendrons la relève pour assurer l’autonomie.

 

 

VII. Ressources humaines

 

Il y a une forte disponibilité en terme de ressources humaines. En effet, beaucoup de personnes formées pour ce travail sont disposées à offrir leurs services à cette action.

 

PROJET  ECOLE MATERNELLE 3  CLASSES

 

BUDGET : Construction/ Equipement/ Formation/ Fonctionnement

La formation et les frais de fonctionnement concernent la première année.

 

 

Désignation Quantité Prix unitaire Coût total En euros
Construction 13 340
Salles+ Magasin 1 4 500 000 4 500 000 6861
Hangar 1 500 000 500 000 762
Cuisine 1 750 000 750 000 1143
Latrine 3 portes 1 3 000 000 3 000 000 4574
Equipement 4243
Petites tables 90 5 000 450 000 686
Petites chaises 90 7 000 630 000 961
Tables moniteur 3 25 000 75 000 114
Chaises moniteur 3 10 000 30 000 46
Bols 100 100 10 000 15
Cuillères 100 125 12 500 19
Marmites 2 25 000 50 000 76
Seaux en fer 3 5 000 15 000 23
Louches 3 2 000 6 000 9
Bouilloires/hygiène 10 500 5 000 8
Matériel ludique 500 000 500 000 762
Matériel jeux ext. 1 000 000 1 000 000 1524
Salaire Personnel 2333
Monitrices 3×9 mois 35 000 945 000 1441
Veilleur 1×12 mois 30 000 360 000 549
Cantinières 2×9 mois 12 500 225 000 343
Formation 2286
Moniteurs 1 000 000 1 000 000 1524
Cantinières 500 000 500 000 762
Viabilisation 578
Electricité/compteur 100 000 100 000 152
Consommation 10 000×12 120 000 120 000 183
Eau/ Compteur 100 000 100 000 152
Consommation 5 000×12 60 000 60 000 91